background-défi-semaine2.jpg

Salut et bienvenue dans le compte rendu de la semaine 3 du défi de l’atteinte des 10 000 Abonnés sur YouTube en 1 an et en partant de zéro. La semaine dernière, nous avons vu le côté branding du projet en élaborant un kit graphique simple et adapté au projet.

 

YouTube

Tout d’abord, il a fallu bien sûr créer une chaîne YouTube. Pour cela, j’ai créé un compte Google puis un compte de marque pour enfin créer une chaîne YouTube. J’ai ensuite procédé aux paramétrages de base et à la validation téléphonique de mon compte afin de pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités proposées. Par la suite, j’ai rédigé l’onglet “à propos” de la chaîne qui résume le concept de celle-ci en quelques lignes. Enfin, je me suis chargé d’éditer les éléments de mise en ligne par défaut afin de ne pas avoir à faire les réglages à chaque vidéo que je poste.

 

Instagram

J’ai ensuite mis en place un compte Instagram. C’est vraiment l’outil que j’utiliserai le plus pour être au plus proche de ma communauté avec notamment le système de Story. Au niveau de la création du compte, c’est des réglages standard cependant j’ai passé mon compte en compte professionnel afin d’avoir accès à des statistiques détaillées sur mon activité.

 

Facebook

Troisièmement, j’ai créé une page Facebook. Tout comme Instagram, c’est un outil non négligeable qu’il est obligatoire d’avoir dans n’importe quel cas lorsque vous exercez une activité sur le web. En effet, Facebook, malgré une grosse chute ces derniers temps, possède encore un trafic énorme dont il ne faut surtout pas ce privé. Pour cela, ne faites pas l’erreur de créer un compte basique. Il faut créer une page Facebook professionnel. C’est extrêmement simple, il y a énormément de tutos et la procédure à suivre est déjà très intuitive.

 

Twitter

Quatrièmement, j’ai créé un compte Twitter. Je dois avouer que je n’aime pas vraiment ce réseau de plus qu’il est en grande chute au niveau de sa popularité. En effet, je trouve que Twitter ne colle pas avec le monde professionnel et le contexte de mes projets. Je trouve que cette plateforme a pris des allures de loisirs et ne correspond donc plus à mes critères. Mais encore une fois, par souci de présence et d’empreinte de marque, je me dois de créer un compte Twitter pour Wikideo. D’autant plus que créer un compte ne prend que quelques petites secondes.

 

LinkedIn

Cinquièmement, j’ai mis en place une page LinkedIn. Je n’ai jamais fait cela auparavant et je profite donc de ce défi pour expérimenter la chose à savoir mettre en avant un projet de chaîne YouTube à travers une présence sur LinkedIn. Encore une fois, je n’ai pas grand-chose à perdre. Sur YouTube et Internet c’est comme dans la vie, il faut savoir expérimenter !

 

Pinterest

Enfin pour finir, j’ai choisi de créer un compte sur Pinterest. C’est un réseau social en pleine émergence sur lequel il est de plus en plus nécessaire de poster du contenu et créer une audience. Je pense cependant, que pendant le temps que j’accorde à ce projet, je n’aurai pas la capacité de publier régulièrement sur ce réseau. J’ai donc décidé de le créer pour le moment afin de poser mon empreinte mais c’est tout. Ainsi, le jour où je voudrais commencer à sérieusement envoyer du contenu sur cette plateforme, j’aurai déjà un compte en place avec une certaine communauté déjà présente.

 

Prochaine étape

La prochaine étape va maintenant être d’enfin publier la première vidéo et adopter un rythme de publication le plus constant possible. J’ai hâte de voir comment va se dérouler la suite de cette folle aventure en votre compagnie !

Je vous invite à mettre en commentaire la liste des réseaux sociaux que vous utiliser et pourquoi.

A très vite pour la quatrième semaine de ce défi de l’atteinte des 10 000 Abonnés en partant de zéro et en 1 an !

Comment maintenir votre chaîne YouTube en règle

Salut à tous, dans cet article nous allons voir comment maintenir votre chaîne YouTube en règle. Car si vous ne respecter pas les règles imposées par YouTube alors vous pourriez rapidement vous attirer des ennuis. Nous allons donc voir ici comment rester en règle et éviter une suppression de vidéo ou pire le bannissement temporaire ou définitif de votre chaîne YouTube.

 

Les Musiques

Premièrement, afin de garantir une sécurité optimale pour votre chaîne, vous devez veiller à utiliser des musiques libres de droits. YouTube est très stricte avec les musiques protégées. Vous pouvez recevoir un simple avertissement, ou bien ne plus pouvoir monétiser votre vidéo ou même dans le pire des cas,  une suppression de votre vidéo. Je vous montre en détail dans cet article comment trouver des musiques libres de droits pour vos vidéos. Vous découvriez énormément de contenu libre d’utilisation pour compléter vos vidéos.

Tout cela pour dire que l’utilisation de musique sans droits d’auteur constitue la base d’une chaîne respectant les règles. Voyons maintenant les autres facteurs qui peuvent jouer sur votre chaîne.

 

Les Vidéos

Deuxièmement, vous n’êtes pas sans savoir que l’utilisation de vidéo protégées, tout comme les musiques, est interdite. Il ne faut donc surtout pas utiliser du contenu visuel protégé. YouTube est très rigide quant à l’utilisation de ce type de contenu. Vous aurez beaucoup plus de chances d’obtenir une sanction sévère par rapport à l’utilisation de musique. Tout comme les musiques, il existe de multiples plateformes proposant du contenu libre et gratuit. Alors ne vous en privez pas !

J’ajouterai également que l’algorithme de YouTube se développe très rapidement et détecte de mieux en mieux les contenus interdits.

 

Les Contenus Indésirables

Enfin, il y a un excellent moyen de vous faire bannir rapidement, c’est l’utilisation de contenus indésirables telle que le contenu pornographique ou violent. L’utilisation  d’un tel contenu entraînera très rapidement une série d’avertissements menant très facilement à la suppression totale de votre chaîne. C’est un point sur lequel il ne faut pas plaisanter. En effet, YouTube peut également engager des poursuites en justice contre vous pour l’utilisation de contenus indésirables. Si j’ai un conseil : n’utilisez JAMAIS ce type de contenu dans vos vidéos autant au 1er degré qu’au 2nd.

 

Conclusion

Pour conclure, je voudrais vous rappeler le fonctionnement des avertissements YouTube. Officiellement, vous avez le droit à 3 strikes (Avertissement Majeur) de la part de YouTube. Au bout de 3, votre chaîne est automatiquement bannie. Vous pouvez obtenir un strike suite à une activité qui enfreint les règles de YouTube. Celui-ci peut être temporaire (quelques mois) ou définitif.

Je n’ai pour ma part jamais eu de strike cependant j’ai reçu pas mal d’avertissement lié à l’utilisation de musiques protégées. J’ai donc toujours fait attention aux différents points présentés ci-dessus. De plus, je n’ai pas parlé du fait que l’utilisation de mauvais contenus entraine automatiquement un mauvais référencement. Ne vous mettez pas YouTube et son algorithme à dos !

Voilà ce que je peux dire par rapport aux respects des règles très logiquement imposées par YouTube. Je vous invite maintenant à mettre en commentaire sur une éventuelle mésaventure avec YouTube en lien avec les droits d’auteur.

A très bientôt !

Quel âge faut-il avoir pour devenir YouTubeur

Salut les amis, dans cet article je vais répondre à une question qui m’a beaucoup été posée : quel âge faut-il avoir pour devenir YouTubeur ? Alors je vais essayer d’être clair mais j’ai déjà une très bonne réponse pour cette question. Allez, on y va !

 

Légalement

Commençons par répondre à la question du point vu légal. En effet, il y a bien un âge minimum légal pour créer et gérer une chaîne YouTube. Comme Google l’indique clairement ici, l’âge minimum pour créer un compte Google et donc une chaîne YouTube est de 15 ans, pour la France. Cet âge minimum varie fortement selon les pays. Par exemple, en Europe, l’âge requis varie entre 14 et 16 ans. Beaucoup pense que l’âge minimum est de 13 ans mais c’est faux ! C’est pour cela que je fais cet article. Cependant, voyons maintenant ce qu’il en est réellement.

 

Dans les faits

Dans la réalité, nous savons tous qu’il y a un nombre incalculable d’utilisateurs français ayant un âge inférieur à 15 ans. Certains même qui parvienne à fonder une communauté très conséquente. Mais il y a plusieurs problèmes dans cette optique.

Tout d’abord, il existe un réel danger pour ces personnes-là. En effet, à cet âge-là, qu’on le veuille ou non, nous nous méprisons de beaucoup d’éléments très importants. Il y a donc eu quelques problèmes avec des utilisateurs mineurs ce qui à valu à YouTube l’obligation de modifier leurs politiques de confidentialité en Juillet 2019. En cause, la multiplication des utilisateurs très jeunes qui utilisent et publient des vidéos sur YouTube. Il y a également eu un débat au sujet des parents qui mettent en scène leurs enfants parfois même en bas âge. Il a fallu donc déterminer si l’enfant est capable de prendre la décision de publier ou non des vidéos le mettant en situation. YouTube s’est donc fait discret et aujourd’hui c’est reparti de plus belle.

Donc vous l’avez compris, rien ne vous empêche de créer votre chaîne avant vos 15 ans. Il est totalement légal de faire créer votre chaîne par vos parents et d’y publier vos vidéos. Attention cependant, il ne faut surtout pas que vous créiez un compte en indiquant une fausse identité et en particulier au niveau de la date de naissance car dans ce cas, YouTube n’est plus responsable de quoi que ce soit ! Viens s’ajouter à cela un nouveau débat : comment faire si un enfant de 8 ans à peine conscient vient à s’inscrire sous de fausses informations sur YouTube ? C’est encore un autre débat. Bref, vous avez compris la délicatesse de la situation.

 

Mon Avis

Pour conclure cet article, je vais vous donner mon avis sur le sujet. Je trouve que la limite imposée par YouTube est totalement justifié. Cependant, je ne dis pas à ceux ayant moins de 15 ans d’annuler leurs projets de chaîne, non ! Je les invite simplement à parler de leurs projets à leurs parents. Je vous assure que la plupart comprendrons. Pour mettre toutes les chances de votre côté, préparer une présentation digne de ce nom ! Vos parents pourront ainsi s’inscrire à votre place pour que vous puissiez publier en toute légalité !

 

J’espère avoir aidé les nombreuses personnes ayant cette question en tête depuis longtemps. Je vous invite, pour finir, à publier votre opinion en commentaire.

A très bientôt et souvenez-vous qu’il y a toujours une solution !

Défi 10 000 Abonnés – Semaine 2 Le Branding

Salut à toi, on se retrouve dans un nouvel article pour la semaine 2 du défi de l’atteinte des 10 abonnés sur YouTube en 1 an et en partant de zéro. La semaine dernière, je vous ai parlé de la phase du projet. Viens maintenant l’étape du Branding. Le Branding est tout ce qui touche à l’aspect visuel et même textuel d’une marque. C’est une étape très importante, elle est déterminante pour votre succès. Nous allons donc voir dans cet article comment je m’y suis pris pour établir le branding global de mon projet de chaîne YouTube.

 

Le Nom

Je vous en avais parlé dans le premier article du défi, le nom du projet. Vous l’attendiez et bien le voici : mon projet de chaîne se nomme Wikideo. Alors comment je suis arrivé à un tel résultat ? Et bien en réalité, il ne faut pas chercher bien loin. C’est un mélange de Wiki en rappel au thème de la chaîne et vidéo car le format du wiki est principalement en vidéo. Les deux combinés donnent Wikideo. Après plusieurs études, le nom semble disponible, tous les voyants sont au vert donc aucune raison de ne pas choisir ce pseudo !

 

Le Logo

Au niveau du logo j’ai voulu quelque chose de simple et qui rappelle légèrement le logo de la plateforme dont je vais me servir pour produire mon contenu. On arrive donc au résultat suivant :

Wikideo

C’est un logo simple qui illustre très bien le nom de la chaîne. Vous voyez en effet qu’il n’est pas forcément nécessaire de passer 3 mois sur la réalisation d’un logo. D’autant plus que celui-ci peut très facilement être changé.

 

L’illustration

Pour accompagner le logo sur les différentes plateformes de diffusion et principalement sur YouTube, j’ai décidé pour le moment de garder la même image avec des dimensions adaptées :

bannierev1

L’idée de base est de rajouter un slogan sous le nom Wikideo mais je n’ai toujours pas déterminé celui-ci. Je me laisse donc un certain temps pour le choisir. Mais pour ne pas procrastiner, j’ai décidé de mettre la même image mais une fois de plus, de façon temporaire !

 

La charte graphique

La charte graphique est tout ce qui concerne la partie graphique de votre projet : la police d’écriture, le code couleur, … C’est grâce à cela que vous allez pouvoir garantir une certaine cohérence visuelle entre les différents contenus. En l’occurrence, pour mon projet, j’ai choisi une police d’écriture bien particulière avec comme code couleur un bleu et un noir classique. Le but étant bien sûr de rester dans la simplicité.

 

Prochaine étape

La prochaine étape va consister à mettre en place les différents réseaux de diffusions avec notamment toute la partie de paramétrage. Viendra ensuite le moment de publier la première vidéo. Durant un prochain article, nous devrons également déterminer les différents objectifs à atteindre en matière de nombre d’abonnés sur l’année afin de prévoir au mieux la progression que nous devrons avoir.

Je vous invite à poster votre feedback dans les commentaires afin de donner votre avis sur cet article et je vous dis donc à la semaine prochaine !

Les 5 étapes de la création d’une chaîne YouTube

Salut les amis et bienvenue dans ce nouvel article dans lequel nous allons voir les 5 étapes de la création d’une chaîne YouTube.  Je vous livre ici en quelque sorte votre plan d’action pour le lancement de votre chaîne. Il vous suffit simplement de suivre les différentes étapes dans l’ordre où elles sont listées. Encore une fois, et j’insiste sur ce point, ce n’est ici que mes conseils dans le sens où je vous livre ce que j’ai appris sur le terrain. Il y a évidemment des dizaines de façons de lancer une chaîne YouTube mais je pense que cette façon-là est une très bonne façon de réussir la création de votre projet. Allez, arrêtons de blablater !

 

1 – Le Brainstorming

La première étape et pas des moindres, le brainstorming. Ce joli mot signifie en réalité : réflexion profonde et continue favorisant la procrastination et le burn-out. Non plus sérieusement, le brainstorming est l’étape où vous allez décider des éléments que vous souhaiter inclure ou non dans votre projet, quelle direction vous souhaitez prendre et quels sont vos objectifs à travers cette chaîne.

C’est malheureusement très souvent une étape négligée mais qui a une très grande importance. En effet, un brainstorming permet de déterminer clairement dans quelle direction aller. Vous éviterez ainsi les périodes de flottement durant lesquelles vous ne saurez pas que faire.

Pour réaliser un brainstorming, il suffit simplement d’ouvrir un document Word ou bien de prendre une feuille de papier (je recommande de faire cela sur une feuille et pas devant un écran) et vous allez lister tout ce qui vous passe par la tête, toutes les idées auxquelles vous penser. Ensuite, vous réécrirez tout cela au propre afin d’obtenir quelque chose de véritablement clair et lisible.

Et maintenant, vous êtes prêt pour passer à l’étape suivante.

 

2 – Le Projet

La deuxième étape appelée le projet consiste simplement à rassembler toutes les données écrites précédemment afin de former votre projet. C’est assez difficile d’expliquer la marche à suivre durant cette étape car nous serons tous différents. Certaines personnes auront déjà une très bonne idée de ce qu’elle souhaite réaliser. Tandis que d’autres n’ont encore qu’une vague idée de ce qu’elles souhaitent mettre en place. Le but durant cette étape est de préparer votre passage à l’action. Pour cela, vous allez devoir définir et lister vos objectifs afin de pouvoir par la suite vous créer un véritable plan d’action.

 

3 – Le passage à l’Action

Nous arrivons donc à la troisième étape : le passage à l’action. C’est une étape cruciale et bien évidemment essentielle. Il va donc falloir que vous passiez à l’action. Pour cela, vous allez utiliser le plan d’action que vous aurez créé au préalable et vous aurez simplement à le suivre. Bien sûr, celui-ci pourra et devra évoluer.

Je le répète encore, mais il est extrêmement important d’avoir un plan d’action clair et efficace. C’est un élément qui vous dira quoi faire quand vous ne saurez pas, qui vous aidera à franchir des obstacles ou encore qui vous permettra de rester motiver durant certaines phases difficiles.

 

4 – Les objectifs longs termes

La quatrième étape consiste à vous projeter sur le long terme et à y définir des objectifs. Définir des objectifs à long terme vous permet de savoir dans quelle direction avancer. Ne pas avoir d’objectifs longs termes c’est comme le commandant d’un bateau qui navigue en pleine mer et en pleine tempête sans cap défini. Dans ce genre de cas, la catastrophe est quasiment inévitable.

Pour définir vos objectifs longs termes, il suffit simplement de vous poser quelques minutes et de déterminer réellement dans quel but vous faites ce que vous faites aujourd’hui. Notez tout cela et gardez cette note à porter de main pour vous en servir à tout moment.

 

5 – Mises aux points

Enfin, la cinquième et dernière étape de la création d’une chaîne Youtube, ce sont les mises aux points. Une mise au point c’est quoi ? C’est un moment durant lequel vous aller faire un point sur ce que vous avez accomplie jusqu’à maintenant et vous allez comparer cela avec vos objectifs courts et longs termes. Faire cela vous permet en fait de vous remettre dans le droit chemin si vous commencer à dériver de la direction que vous aviez choisie. Je vous recommande de faire une mise au point une fois par mois. Cela ne mange pas de pain et cela peut vraiment vous aider dans votre évolution !

 

Conclusion

Pour conclure, je vous recommande vivement de suivre ce petit plan simple. Je vous assure qu’il vous permettra de partir avec toutes les chances de votre côté. Je vous invite maintenant à partager en commentaire votre meilleur tips dans la création d’une chaîne YouTube. Vous êtes également libre de télécharger mon ebook gratuitement qui vous aidera ainsi dans la création de votre chaîne à succès.

A très bientôt !

Où trouver et choisir des musiques pour ses vidéos YouTube

Salut et bienvenue dans ce nouvel article dans lequel nous allons voir quelles musiques choisirs pour vos vidéos YouTube. Je vais une fois de plus vous faire part de mon expérience et vous fournir mes conseils pour trouver des musiques de qualité gratuitement ou à un prix tout à fait raisonnable. C’est parti !

 

Les Droits d’Auteurs

Pour commencer, j’aimerais consacrer un paragraphe aux droits d’auteur. Vous n’êtes pas sans savoir que vous n’êtes pas libre d’insérer n’importe quelle musique dans vos vidéos. En effet, il y a plusieurs types de contenus musicaux :

  • Les musiques protégées : celles que vous entendez le plus souvent et qui passent en radio et sur les applications de streaming.
  • Les musiques libres de droits : celles justement que vous pouvez utiliser librement.
  • Les musiques sous licence : celles que vous pouvez utiliser sous certaines conditions.

Pour YouTube, il faut donc absolument utiliser du contenu libre de droits. Utiliser du contenu protégé peut avoir plusieurs conséquences allant du simple avertissement jusqu’à la suppression de votre chaîne ou même jusqu’à la poursuite en justice. On a trop tendance à penser que cela n’arrive qu’aux autres mais c’est loin d’être la vérité. Avec le développement exponentiel des nouvelles technologies, les détectages de contenus protégés s’améliorent de jour en jour.

Voyons maintenant où trouver et choisir des musiques pour ses vidéos YouTube.

 

Les musiques libres proposées sur YouTube

La première source de musiques libres et surement la plus utilisée c’est bien sûr YouTube. Si je vous parle de la célèbre chaîne NCS, je suis sûr que vous avez déjà utilisé leurs musiques. Et vous avez bien raison car les musiques proposées sont de très bonne qualité. Cependant, on ne sait toujours pas si les musiques sont réellement libres de droits. En effet, officiellement, rien n’empêche des chaînes comme NCS de protéger d’un coup son contenu. Et de retrouver des milliers de vidéos qui ne seront plus dans les règles de YouTube. Alors, je dois vous avouer que je cherche encore des personnes pour me fournir des réponses. Mais pour le moment, c’est une source de musiques libres fiable donc ne vous en privez pas.

 

Les services spécialisés

La deuxième source de musiques libres que je vous propose c’est l’utilisation de services spécialisés dans la distribution de musiques libres de droits. Il en existe une très grande quantité avec des tarifs plus ou moins abordable. L’avantage d’utiliser une plateforme payante est que vous aurez accès à des musiques que peu de personnes ont pu auparavant utiliser. Vous allez donc avoir un contenu musical original. Je recommande fortement de procéder ainsi mais une fois que vous aurez atteint une certaine notoriété. Dès que vous dégager un petit revenu, il est très important de le réinvestir dans le développement de votre chaîne. C’est ce que l’on nomme l’intelligence financière.

 

Les networks

Enfin, la troisième source de musiques libres c’est la souscription à un network. Pour rappel, un network est un service qui s’occupe de la monétisation de votre chaîne, de sa sécurité, etc. Mais un network propose également une série de service gratuits à destination de ses membres. Et devinez quoi, la plupart du temps, il y a un service qui vous propose une banque de musiques libres de droits gratuitement. Nous reparlerons de l’intérêt ou non de souscrire à un network pour sa chaîne YouTube.

 

Conclusion

Pour conclure, ne négligez pas le choix des musiques que vous utiliser dans vos vidéos. Je vous assure que ce n’est pas cool de recevoir un avertissement de YouTube ou même de se faire bloquer sa vidéo.

N’hésitez pas à partager en commentaire votre source de musiques libres de droits pour ainsi créer une petite base de données.

A très vite !

Défi 10 000 Abonnés – Semaine 1 : Le Projet

Salut à toi et bienvenue dans cet article de la première semaine du défi des 10 000 abonnés en 1 an et en partant de zéro. Dans cet article, je vais vous montrer comment j’ai procédé pour préparer le lancement de ma nouvelle chaîne YouTube mais plus particulièrement comment j’ai établie un véritable projet.

 

L’idée

La première étape pour créer une nouvelle chaîne a été bien sûr de trouver une idée. J’ai donc essayé de prendre du recul sur ce que je pouvais et voulais mettre en place. J’en suis arrivé à deux idées avec un potentiel correct et qui correspondent à mes attentes. Mais comment avoir des idées ? Nous aurons l’occasion d’en parler mais il suffit simplement de ne pas essayer d’avoir d’idées. En effet, c’est assez contradictoire mais il suffit de faire assimiler à votre cerveau le fait que vous recherchez à créer une nouvelle chaîne, point. Par la suite, vous allez inconsciemment réfléchir à votre projet et parfois, vous ne saurez pas pourquoi, mais vous aurez une idée qui vous viendra à l’esprit. Il faudra donc la noter sur un petit carnet ou une feuille de papier que vous garder à porter de mains. Ainsi, après plus ou moins une semaine, vous vous retrouverez sans doute avec plusieurs idées. Viens donc le moment de peser le pour et le contre de chaque projet.

Pour ce défi, j’ai retenu deux idées avec un potentiel plutôt égal. J’ai donc choisi en fonction de plusieurs critères personnels.

 

Le Projet

Je vais donc maintenant vous présenter le projet de chaîne que je vais mettre en place pour tenter de réaliser ce défi. Mon projet consiste donc à “convertir” des articles wiki présents sur Wikihow ou Wikipedia en vidéo simple et intuitive. Mais alors pourquoi ce projet ? Et bien, je me suis rendu compte que beaucoup de personnes, moi y compris, préfèrent regarder une vidéo type “tuto” plutôt que de lire un article. Vous devez surement vous poser pleins de questions et je vais donc essayer d’y répondre en expliquant les avantages et les inconvénients du projet.

Les avantages :

  • Le contenu est extrêmement facile à produire puisque j’utilise des articles déjà existants sous licence Creative Commons. Il est donc très simple de produire une vidéo.
  • Le montage vidéo restera la plupart du temps simpliste ce qui me permettra donc d’avoir un débit de vidéo important.
  • Il me suffit de surfer sur des sites de wikis pour avoir une idée de vidéo.

Les inconvénients :

  • Le contenu ne sera pas monétisable étant donné que les vidéos seront réalisées sur la base de contenu sous licence Creative Commons.
  • Les possibilités de développements à l’extérieur de YouTube sont quasi nulles.

Voilà donc les principaux avantages et inconvénients de ce projet. Mon explication de celui-ci n’a peut-être pas été très claire mais vous comprendrez avec les articles suivants.

 

Prochaine étape ?

La prochaine étape va donc consister à créer le branding de la chaîne pour pouvoir rapidement. Je vais viser un design simple mais efficace. Nous parlerons également du choix du nom que j’ai d’ailleurs déjà choisi.

Rendez-vous dans une semaine !

Comment créer un bon titre de vidéo YouTube

Salut et bienvenue sur cet article dans lequel nous allons voir comment créer un bon titre de vidéo YouTube. Je vais vous livrer toutes les astuces et stratégies que j’utilise dans mes projets et je vais essayer d’être le plus clair possible. C’est parti !

 

Ordonné

Tout d’abord, votre titre de vidéo doit être ordonné. C’est un élément très important pour le bon classement de votre vidéo. Il faut savoir que l’ordre des mots de votre titre a en réalité une importance capitale. Il vaut mieux donc prioriser les mots-clés les plus importants au début de votre titre. Les premiers mots-clés auront forcément plus de poids dans les résultats que les derniers. Prenez donc le temps de définir les éléments que vous souhaiter intégrer dans votre titre et déterminer l’ordre des mots en fonction de leur importance. Attention cependant à toujours garder une phrase en français, n’allez surtout pas mettre une série de mots-clés sans aucun sens.

 

Correspondance

Ensuite, il est primordial que votre titre de vidéo corresponde avec la vidéo et son contenu. Cela peut sembler banal mais je vous assure que je croise chaque jour des vidéos avec un titre qui ne reflète pas du tout le contenu. On peut appeler cela le putaclic. C’est une méthode qui consiste à vendre du rêve via le titre et la miniature pour attirer un maximum de vues sur une vidéo. Je ne dis pas qu’il ne faut pas utiliser cette méthode mais vous devez veiller à manipuler cette technique avec parcimonie. Les youtubeurs abusant du putaclic on déjà réussit à se mettre à dos une grande partie de leur communauté.

J’ai également échangé avec un expert sur le référencement qui m’a indiqué que le putaclic était de plus en plus pénalisé par les algorithmes de référencements. Et je vous ai déjà dit qu’il ne faut surtout pas se mettre à dos YouTube.

Tachez donc de faire correspondre un minimum votre titre de vidéo avec son contenu.

 

Grammaire et Orthographe

Enfin, abordons un dernier point et pas des moindres : la grammaire et l’orthographe de votre titre. Combien de vidéo je vois passer avec des fautes dont vous n’imagineriez même pas. Soignez votre image, gérer votre chaîne comme une entreprise. Faites attention aux erreurs de grammaire et surtout d’orthographe. Franchement, une vidéo avec un titre mal orthographié donne-t-elle vraiment envie d’être vue ? Pour moi c’est très simple, le titre et la miniature c’est comme le cv et la lettre de motivation pour un employeur. Sauf que l’employeur cette fois, c’est vos abonnés. Si déjà, je vois que le titre et la miniature ne sont pas soignés, alors j’imagine rapidement que le contenu de la vidéo sera encore pire. Attention, cela peut être volontaire, bien sûr. Mais une fois de plus, soyez vigilant. Pour vérifier vos fautes, je vous recommande les sites BonPatron et Reverso.

Apparemment, Google prendrait également en compte le niveau orthographique dans son référencement, donc attention !

 

Conclusion

Pour conclure cet article, je vous recommande fortement de passer un peu plus de temps sur le choix de votre titre de vidéo. Son importance est parfois sous-estimés, à tort. Pensez également à écrire vos mots à l’infinitif et au singulier. En clair, essayez de vous mettre à la place d’un futur abonné et d’essayer de savoir ce qu’il pourrait rechercher.

Je vous remercie d’avoir lu cet article. Je vous invite à mettre un de vos titres en commentaires afin que la communauté et moi-même puissiont vous donner notre feedback.

A bientôt !

Comment et pourquoi créer des partenariats avec d'autres YouTubeurs

Salut à toi ! Dans cet article je te propose d’aborder les partenariats entre youtubeurs ou plutôt comment créer des partenariats avec d’autres YouTubeurs.

 

Pourquoi établir des partenariats ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi il faut créer et mettre en place des partenariats sur votre chaîne. Et bien c’est très simple. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il est de plus en plus difficile de réussir sur YouTube, je ne vous apprends rien à ce niveau-là. Je parle dans cet article des différents paliers à atteindre en termes de nombre d’abonnés. Reprenons, lorsque vous allez commencer à construire votre communauté, je vous ai dit que vos premiers abonnés seraient sans doute votre entourage : famille, amis, collègues, … Vous ne pourrez bien sûr pas atteindre les 10 000 abonnés grâce à cette méthode mais vous pouvez construire la base solide de votre chaîne. Vous allez donc ensuite arriver à une période de stagnation durant laquelle vous ne gagnerez que très peu d’abonnés. C’est à ce moment-là que les partenariats vont vous être très utiles.

En effet, un partenariat entre youtubeurs consiste à collaborer avec un autre youtubeur ayant une communauté d’une taille égale ou non à la vôtre (le plus sera le mieux). Cette collaboration a pour but de faire connaître un nouveau youtubeur à votre communauté et vis versa. Pour imager la chose, voici un petit exemple : vous êtes deux youtubeurs avec une communauté de 500 abonnés environs qui sont actifs. Il y a très peu de chance que les deux youtubeurs aient un abonné en commun à ce stade du développement des chaînes. Si chaque youtubeur présente l’autre à sa communauté, alors il y a de forte chance que les communautés se “rejoignent”. Si nous partons du principe que 50% de la communauté de chaque youtubeur va rejoindre l’autre communauté, alors les deux youtubeurs se retrouvent gagnant avec 750 abonnés chacun sur leurs chaînes. C’est très illustré mais je vous laisse imaginer !

 

Comment créer des partenariats ?

Je vais donc maintenant vous montrer comment mettre en place votre premier partenariat. Premièrement, vous allez devoir vous balader sur YouTube à la recherche de votre futur partenaire. Pour cela, vous allez simplement chercher des chaînes de votre taille dans le domaine qui vous intéresse. Une fois que vous avez trouvé une ou plusieurs personnes potentiellement intéressantes pour un partenariat, vous allez vous abonner et montrer votre présence en commentant des vidéos et mettant des pouces bleus. Cependant, rester le plus naturel possible ! N’allez pas commenter directement 15 vidéos. Allez-y vidéo par vidéo, une par jour par exemple.

La prochaine étape consiste à prendre contact avec le youtubeur en question. Si vous avez correctement appliqué les conseils ci-dessus, le youtubeur aura sans doute repéré votre compte. Il sera donc encore plus simple d’entamer la discussion ! Vous allez donc discuter avec lui : une fois, deux fois, trois fois, … de façon à tisser un véritable lien amical.

Viens maintenant le moment de proposer une collaboration. Sachez qu’il y a de forte chance que le youtubeur en question vous propose un partenariat sans même que vous ayez à aborder le sujet. Dans le cas où il n’aborde pas le sujet, pas de panique ! Il vous suffit simplement de lui en parler honnêtement. Et oui, il n’y a pas de secret, vous vous devez d’être honnête et je vous assure que tout se passera bien et que le youtubeur a en réalité très peu de motif possible pour refuser votre proposition de collaboration.

 

Les erreurs à éviter

Pour finir, voyons quelques erreurs à absolument éviter au risque de littéralement détruire votre chaîne et sa communauté.

Premièrement, faites des partenariats avec des youtubeurs ayant une vraie communauté active et non pas une communauté construite sur le sub4sub avec 3% d’abonnés actifs. Ne négligez donc pas l’étude des chaînes de vos futurs potentiels collaborateurs.

Deuxièmement, soyez honnête avec votre communauté et ne faites pas l’erreur de leur mentir en leur cachant un partenariat. Je vous assure que sur YouTube, tout fini par ce savoir !

Enfin, troisièmement, soyez raisonnable quant au nombre de partenariats que vous établissez. Ne faites pas de votre chaîne, un rassemblement de partenariat sans intérêt. Espacez considérablement vos collaborations !

 

Bonus

Pour vous faciliter la mise en place de votre premier partenariat, je vous propose de poster un commentaire indiquant quel type de collaboration vous recherchez. N’oubliez pas d’inclure un moyen de contact et un lien vers votre chaîne YouTube. Ainsi, nous aurons une vraie base de données à partenariats !

Jouez le jeu !

A très bientôt !